La coupe

Posted by on Nov 30, 2014 in Astuces | 0 comments

La coupe

La coupe du tissu est, avec le placement du patron et le repassage du tissu, une des étapes clefs de la réussite de son modèle, le saviez-vous ?

En effet, toute pièce de tissu mal découpée sera… mal cousue. Comme beaucoup d’entre vous je coupais jusqu’à maintenant tous mes tissus à l’aide de ciseaux spécifiques et de bonne qualité (dont je réservais l’usage exclusivement aux textiles). D’ailleurs ce doux crissement du ciseau découpant le textile… J’ADORE !!! Incroyable la sensation procurée, c’est là qu’on se dit que le vrai travail commence…

Découpe de tissu avec ciseaux à tissus

Découpe de tissu avec ciseaux à tissus

Mais depuis cet automne et la sortie de l’émission « Cousu Main » de M6 que j’ai regardé avec beaucoup d’intérêt, j’ai été très intriguée de voir que certains des participants découpaient leur tissu à l’aide d’un cutter rotatif. Vu comme ça, ça avait l’air super efficace, super facile, et surtout super rapide. Et on sait tous que ce qu’il faut en couture, c’est… gagner en rapidité. Je suis restée observatrice durant plusieurs émissions… puis n’y tenant plus, me voilà sur un de mes sites de mercerie préféré « Rascol » en vu de rechercher l’objet convoité. Alors, là bien sûr du choix s’offre à moi, plusieurs marques, plusieurs dimensions, plusieurs prix… Après une petite étude rapide de l’offre, j’opte pour une des marques et une dimension de lame moyenne (45mm), avec lame de rechange et bien sûr, l’outil indispensable qui va avec : le tapis de découpe cicatrisant. Effectivement, sans lui vous risquez de rayer votre table de coupe ou bien tout simplement d’abîmer votre lame rotative du cutter, dommage dès la première utilisation. Pour ma part j’ai choisi un tapis de grande taille (60cm*90cm), ma table de coupe pouvant l’accueillir.

J+3 après commande, livraison (toujours très rapides chez Rascol !), et 3min après l’ouverture du colis montre en main j’étais déjà en train de faire de petits essais… très convaincants je dois dire.

Dès le lendemain matin, je m’y colle et je place vite fait mon patron de douillette lutin sur de la polaire rose. Puis, armée de ma lame rotative… me voilà en piste pour la découpe de ma double épaisseur de polaire. Alors là, mes amis, un vrai bonheur ! Rapidité, efficacité, précision… tout y était !

Découpe du tissu avec un cutter rotatif et sa lame circulaire 45mm

Coupe de polaire avec cutter rotatif

Bon, en bref, c’est une belle révélation cet outil. Alors, bien sûr, je ne pense pas que ça fera l’affaire sur de la mousseline ou des tissus très fluides et glissants, en tout cas, moi je n’ai pas encore testé. Mais j’ai eu l’occasion de l’essayer sur du coton et c’est aussi très efficace.

Attention toutefois aux courbes et virages parfois difficiles à négocier (une lame plus petite doit être à mon sens plus appropriées dans ces cas là, type 18 ou 28 mm). Et là le moindre faux pas est vite regrettable et irréversible car la lame coupe de façon redoutable. D’ailleurs à ne laisser SOUS AUCUN PRÉTEXTE à la portée d’enfants et il ne faut jamais oublier de mettre le cache de sécurité après usage.

Résultat des courses, je n’ai plus mon doux bruit de découpage du tissu au ciseau que j’adore tant, mais, bon, on peut pas tout avoir !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.